Bonjour Msieudames, 

le crochet de A à Z

 

Nouvelle rubrique dans le blog, qui sera relayée dans le groupe Francrochet, assez régulièrement, le samedi (on sent la fille qui a du mal à s'imposer des trucs à date fixe ou pas ??)
Donc, cette rubrique, c'est... tadaaam... roulement de tambour... les livres !
Oui, c'est pas nouveau, j'ai un petit truc avec les livres. 
Les livres à histoires, les livres à pas histoires, les livres qui expliquent des trucs, qui racontent des trucs, avec des dessins ou sans... bref, les livres. 
Dans le cadre de Francrochet, on va se focaliser sur le crochet. Surprenant, hein ?

Le premier tout premier livre que je vais vous présenter, c'est le dernier tout dernier que j'ai acheté au Chat qui Brode. 
"Le crochet de A à Z", de Catherine Hirst, paru aux éditons le Temps Apprivoisé. 

C'est un livre pour débutants, j'aime beaucoup les livres pour débutants. En tant qu'enseignante, ça m'aide à trouver de nouvelles approches pour mes élèves. 
C'est un livre comme je les aime, qui prend le temps de prendre son temps, qui explique comment tenir un crochet et faire une maille en l'air seulement à partir de la page 60. Et ça me plait. Ca me plait, parce que le crochet, ce n'est pas seulement faire des mailles. C'est aussi et avant tout connaître les différences de crochets, comprendre la laine, sa composition, savoir lire l'étiquette d'une pelote, toutes ces "petites" choses d'une importance capitale qui permettent d'éviter de faire de grosses erreurs et de devoir tout recommencer (voire se décourager...). On ne crochète pas de la dentelle comme on crochète un pull, on ne fait pas un amigurumi comme on fait une aumonière. 
Et ce livre, en prend le temps d'expliquer tout ça. 

Lorsqu'on arrive à la partie "je commence à crocheter", encore une chose que j'aime bien : une photo, un dessin, une explication écrite. On voit le résultat final en photo, on a les étapes en dessins et chaque étape est détaillée à l'écrit, avec des phrases courtes et claires. 
Un petit bémol : 2 dessins nous montrent comment tenir le crochet lorsqu'on est gaucher, ensuite, plus d'explications. C'est un peu dommage de commencer dans cette voie et de ne pas continuer. Le crochet pour les gaucher n'est pas si évident. Pour des raisons de facilité* (pour mes élèves et pour moi), j'explique toujours comment crocheter de la main droite et j'explique comment la main gauche peut "faire le job, même si elle ne tient pas le crochet" (ce que je fais depuis... heu... 35 ans ??) mais je me dis que sur un livre, si on commence à montrer un truc pour les gauchers, autant montrer tous les points, ou ajouter une phrase du genre : "regardez les dessins dans un miroir". 

Puis on arrive aux mailles de base, rien à dire, c'est bien fait. A chaque nouveau point des astuces, des références à des pages du livre pour d'autres conseils ou des révisions. Là encore, photo du point, explications détaillées à l'écrit et en dessin. 

On avance dans le livre et les choses se compliquent doucement, mais pas de panique, on nous prend par la main et on nous explique encore des petites choses sur le monde de la laine : l'échantillon, comment suivre un modèle, comment modifier sa taille, à quoi sert un échantillon...

Quelques pages plus loin, on nous montre des photos d'objets finis (malheureusement sans les explications), puis on avance encore un peu dans la technique : augmentations, diminutions, points fantaisie, quelques formes de base.

On termine le livre sur des conseils de finitions : ajouter des franges à un ouvrage, coudre des boutons, une fermeture éclair... Comment assembler, laver... Toujours des photos, des dessins, des explications écrites, des conseils et des astuces. 


En résumé, c'est un très très bon livre à la fois d'introduction au monde de la laine et au monde du crochet, avec cependant un énorme point négatif : on ne fait mention nulle part de diagrammes, de symboles, de grilles... C'est fort dommage, certaines personnes vont avoir beaucoup de mal à comprendre des explications écrites et vont avoir besoin d'un support visuel pour comprendre où faire une bride, ou piquer une maille en relief, ou encore à quel endroit fermer un rang par une maille coulée. 

 

 

*effectivement, il est plus facile pour un débutant, même gaucher d'apprendre à crocheter comme un droitier : 99,9% des explications que l'on va trouver sont des explications pour les droitiers, les tutos, en photos ou vidéos, sont quasiment toujours version droitier, du coup, autant apprendre directement de la main droite. C'est une épine qu'on évite de se mettre dans le pied ^^ (même si, j'avoue, c'est chiant, quand on est gaucher de devoir faire comme si on était droitier...)